Historique Public

Fille de Laure et matriarche de la maison de Sauvergne, Gaudérique consacre son existence à se montrer digne du noble héritage de ses ancêtres. Ses parents, Gaulthier de Beaumont et Estève de Sauvergne, furent de fiers chevaliers et figures de proue du mouvement patricien laurois durant la Guerre de l'Avènement. Après la défaite de la faction républicaine, la jeune Gaudérique fut mariée à un nobliau local du nom de Lambert de Valois et partit servir la famille Branderband à Fort-d'Ambroise, suivant les austères enseignements de l'oratrice Alianne Branderband.

Bien que propulsée vers les affaires politiques par son mariage, Gaudérique ne perdit jamais une occasion de démontrer ses prouesses martiales lors de joutes et de batailles diverses. On raconte que c'est le décès de son mari en des circonstances nébuleuses qui incita la femme, désormais quinquagénaire, à prendre un recul des affaires de la guerre afin de relayer le flambeau à une nouvelle génération de Sauvergnes - son arma patrina Mahaut Ferrand, ses enfants Lionel et Léothéric, et ses deux protégés Éloi et Ansgarde. Les proches de Gaudérique la décrivent comme une femme fière et intègre.