Historique Public

Cosme vient de Salvar en Salvamer. Sa famille est d'origine modeste: Ses ancêtres sont de simples bergers ayant toujours vécu au nord de Larçis-sur-mer. Son père, Sylve, a vu une opportunité d'ouvrir un commerce de draperie en ville, où il pourrait y vendre les lainages produits par la famille. Avec le temps, le réseau a pu grossir au point où les DeRovère ont pu racheter la laine des autres éleveurs de leur région natale. Sylve a dépensé la majeure partie de la richesse de sa famille afin de faire construire des ateliers de tissage à la mesure de ses ambitions. Les métiers à tisser et la technique des tisseurs permettait de faire de magnifiques étoffes de tout genre.
L'entreprise s'est toutefois avérée beaucoup moins rentable que ce à quoi il s'attendait. Les dettes s’accumulaient et les DeRovère ne furent pas en mesure de les rembourser. Suite aux menaces de leurs créanciers (autant les banques que des individus peu recommandables), les DeRovère durent revendre leur atelier neuf et durent retourner dans un plus petit bâtiment, plus près de leurs moyens.
Sylve étant orgueilleux, il n’oublie pas ses rêves de richesse. Il a donc envoyé son fils aîné, Cosme, a Yr afin d'y trouver de nouveaux partenaires commerciaux, investisseurs et toute autre opportunité qui pourrait relancer l'industrie familiale. Ce dernier espère devenir armateur. C’est la marine commerciale qui pourra, à ses yeux, sauver l’industrie familiale, en lui permettant de revendre les étoffes DeRovère aux quatre coins du Royaume d’Ébène.